Barbe qui pique, que faire ? Les conseils à mettre en pratique

Posted On: avril 17, 2019

Retour

Barbe qui pique, que faire ? Les conseils à mettre en pratique

Tout le monde n’a pas forcément la même texture de barbe : certaines sont naturellement très douces, d’autres ont tout de suite tendance à piquer… Et si vous faites partie de cette deuxième catégorie d’hommes, votre partenaire risque de vous le reprocher, sans compter que cela n’est pas très sympathique pour toutes les personnes qui vous font la bise. Heureusement, il existe une multitude de bonnes pratiques pour garder une barbe soyeuse, esthétique et agréable au toucher : voici les principaux à connaître.

Maîtriser la longueur du poil

La meilleure solution pour éviter la barbe dure, reste bien évidemment, de se raser quotidiennement. De cette façon, vous avez la certitude d’avoir des joues toujours douces, mais vous n’aurez peut-être pas le style que vous voulez adopter physiquement.

Alors avant toute chose, sachez que vous pouvez faire pousser votre barbe sans qu’elle pique pour autant. Pour cela, il faut commencer par comprendre que le premier critère qui influe sur cette texture, c’est la longueur.

Plus le poil est court, plus il sera agressif. Ainsi, si vous rêvez d’une barbe de trois jours, il y a de fortes chances qu’elle pique. À l’inverse, si vous appréciez le style « hipster » et si une barbe plus longue vous satisfait tout autant, vous rencontrerez moins de problèmes de ce type. Mais attention : la longueur n’est pas toujours synonyme de douceur, et un minimum d’entretien reste systématiquement indispensable !

Utiliser les bons produits cosmétiques

Le secret d’une barbe brillante et souple repose sur le choix des bons produits : en utilisant quotidiennement une huile à barbe, vous apportez une hydratation maximale qui vous permettra d’avoir des résultats probants dès les premiers essais.

Les huiles et baumes se révèlent généralement suffisants pour assouplir la barbe quand elle est encore assez courte. En revanche, il faudra agrandir son stock en matière de produit pour adoucir la barbe si vous recherchez davantage de longueurs.

Très concrètement, quand on porte une barbe longue, il est préférable d’appliquer régulièrement un shampoing pour barbe, que l’on manipule de la même manière que celui utilisé pour les cheveux. Il existe par ailleurs des après-shampoings qui, comme dans l’univers capillaire, permettent d’apporter plus d’hydratation et donc d’adoucir la barbe encore plus.

Bien évidemment, il ne faut surtout pas faire mousser son shampoing traditionnel sur sa barbe. Même si l’on emploie un terme similaire, on se réfère à des produits cosmétiques totalement différents, qui n’ont pas des ingrédients identiques et qui n’agissent pas forcément selon les mêmes principes. Contre toute attente, si vous appliquez un shampoing classique sur vos poils du visage, vous risquez de les durcir… Alors, ne tentez pas le diable !

 Huile à barbe – Jean Belgueule / Shampoing pour les barbes des hommes

Maintenir une routine à laquelle on se tient

Adoucir sa barbe, cela se mérite : il faudra procéder à un entretien régulier et rigoureux pour qu’elle soit à la fois belle et agréable au toucher. Très concrètement, on recommande de réaliser un shampoing deux à trois fois par semaine, afin de nourrir suffisamment le poil. On ne doit idéalement pas dépasser cette fréquence, au risque de créer un effet inverse et de retrouver cette indésirable barbe qui pique.

Connaître les conséquences d’une barbe mal entretenue

Si vous n’êtes toujours pas convaincu que vous devez choisir un produit pour adoucir la barbe et en prendre soin régulièrement, prenez conscience des risques liés à un entretien bâclé. Concrètement, sous des poils trop durs, la peau va progressivement se fragiliser, voire se déshydrater.

Elle deviendra plus vulnérable face aux agressions, qu’elles soient extérieures (pollution atmosphérique) ou intérieures (stress). À terme, cela peut entraîner des sensations de démangeaison, des irritations et même des sortes de pellicules particulièrement inesthétiques. Avant d’en arriver à ces situations désagréables, adoptez une bonne routine préventive !