5 conseils pour éviter de se couper en se rasant

Posted On: févr. 4, 2019

Retour

Tous les hommes sont arrivés au moins une fois à leur travail avec un pansement sur le menton ! Mais avec l’expérience ce genre de mésaventure, à savoir celle de se couper en se rasant, se produit de moins en moins. En suivant ces quelques conseils, vous obtiendrez de bons résultats, à savoir aucune coupure de rasoir et trace de sang, mais aussi une peau impeccable, presque aussi douce que celle d’un bébé.

Quel est le meilleur moment pour se raser sans coupures ?

-          Le matin est le moment idéal pour se raser, et c’est presque aussitôt après s’être levé du lit qu’il faut s’en occuper. Les muscles de la peau sont plus fermes et les poils dressés.

-          Il est préférable de se raser avant le petit déjeuner, autrement dit à jeun. Manger provoque un afflux sanguin au niveau du visage et augmente les risques d’irritation.

Important : si vous avez une barbe de plusieurs millimètres, voire centimètres et que vous avez décidé de vous raser de près pour ne plus avoir à entretenir votre barbe, il est impératif d’utiliser une tondeuse dans un premier temps afin de rendre la taille des poils inférieure à 2 mm. Et n’oubliez pas de prendre un selfie de vous-même pour le "avant/après" !

La préparation de la peau et des poils : un passage obligé pour ne pas se couper

Tout d’abord, lavez votre visage à l’eau chaude avec un savon de qualité au pH neutre. Ainsi vous assouplissez les poils de votre visage, vous éliminez les bactéries qui ont pris possession des lieux durant la nuit et vous ôtez les peaux mortes.

La préparation de la mousse à raser

Maintenant que votre peau est assouplie, commencez la préparation de la crème à raser. Pour cela, vous utilisez un blaireau pure badger en poils de blaireau, un bol de rasage et un peu d’eau tiède. Après avoir inséré dans le bol 2 ou 3 noisettes de la crème à raser (découvrez notre crème à raser "Top To Bottom"), fouettez-la à l’aide du blaireau jusqu’à obtenir un résultat onctueux et aéré.

Préparez votre peau pour le rasage

Les poils du blaireau sont bien imprégnés de crème à raser et votre peau est toujours humide, vous commencez à déposer la mousse sur votre visage et votre cou en faisant de petits cercles. Cela permet à la crème de bien imprégner le derme et dans le même temps de pratiquer un soin de préparation.

Le rasage optimal sans coupures ni rougeurs

Le coupe-choux

On ne peut évoquer le rasage sans s’attarder un instant sur le rasoir. Les puristes qui aiment entretenir leur barbe comme le fait le barbier utilisent le coupe-choux, la fameuse grande lame qui se déploie hors du manche. C’est un outil déconseillé aux jeunes qui débutent dans le rasage, car il est très facile de se couper avec le rasoir coupe-choux et d’avoir des inflammations de la peau sans expérience d’utilisation.

le sens du rasage est important pour éviter les saignements de la coupure du rasoir

Le rasoir moderne

Généralement doté de 3 lames, le rasoir industriel d’aujourd’hui est très performant. Mais sa maniabilité avec son manche très, trop fin, et en plastique, n’est pas l’idéal. Nous nous rasons aussi, nous avons donc travaillé pour sortir un magnifique manche de rasoir compatible avec les lames les plus répandues de Gilette Mach 3 et Fusion. Ainsi vous avez une bonne prise en main avec ce manche constitué d’acier chromé et de bois d’ébène. Très joli et distingué, il est estampillé "Jean Belgueule" !

La meilleure façon de se raser...

Tirez légèrement la peau à l’endroit où vous escomptez passer la lame afin de la tendre et de la rendre d’une certaine façon plate ou du moins de surface uniforme. Pour les joues vous pouvez aussi les gonfler. Puis posez la lame sur votre peau avec une pression légère et lente, de haut en bas, dans le sens du poil.

 

À noter : si vous souhaitez un résultat optimal, c’est-à-dire aucun aspect rugueux lorsque vous vous touchez le visage et le cou, vous pouvez vous raser une seconde fois juste après, cette fois-ci dans le sens contraire du poil. Par contre les peaux sensibles n’apprécient généralement pas ce second passage qui peut irriter fortement la peau. Vous aurez bien sûr au préalable déposé à nouveau de la crème à raser.

Choisir les bons accessoires pour se raser sans coupures

Pour éteindre le feu du rasoir : le baume après-rasage

Après vous être rincé abondamment le visage et le cou, vous devez appliquer un baume après-rasage. Nous préconisons l’utilisation du soin No Burn que nous avons élaboré en laboratoire dermatologique, car il est à base d’actifs 100% naturels. Il apaise immédiatement votre peau et toutes les microcoupures et les rougeurs, sans oublier le fameux feu ressenti par beaucoup d’hommes après le rasage, s’estompent en quelques minutes. Pour cela vous imprégnez, toujours en formant de petits cercles, la solution que vous avez déposée sur vos doigts. Aloe vera, huile d’amande douce, extraits d’algues naturelles et de fleurs de camomille sont les principaux actifs (consultez la composition complète ici).

Se raser sans coupures ni saignement

Pour une peau saine et hydratée

Afin de prendre soin de la peau de votre visage, nous vous conseillons d’utiliser quotidiennement un crème hydratante et réparatrice dont la formule est spécifiquement adaptée aux peaux des hommes : le sérum hydratant Stupid Fresh. Parmi les actifs naturels qui le composent, ceux de l’Aloe Vera, de l’huile de jojoba et du beurre de karité nourrissent en profondeur la peau afin de la protéger et de l’hydrater, mais également de la régénérer rapidement après les agressions de la lame du rasoir. Ce soin s’applique aussi bien le matin que le soir.

En suivant ces 5 conseils, votre peau ne subira plus les agressions de la lame du rasoir. Vous pourrez vous raser chaque matin sans redouter l’apparition de rougeurs et cette sensation désagréable d’irritation. En vous rasant au bon moment avec une crème efficace, une technique imparable et en traitant ensuite votre peau avec notre baume et notre sérum performants, vous avez tous les atouts pour vous sentir bien du matin jusqu’au coucher.